L’énergie solaire moyens de coopération entreprise – université

Dans de nombreux pays, la coopération entre les entreprises et les universités est la clé de la réussite économique. En Pologne, cette initiative ne fait que commencer. Le bureau de mobilier urbain ZANO, qui a établi une coopération avec l’université de science et de technologie AGH, a contribué à son développement.

Les étudiants du club scientifique Nova Energia, de l’université AGH, en coopération avec les
ingénieurs de ZANO, ont créé un projet de banc solaire intelligent. L’appareil a été conçu
dans le bureau d’études de la société Zano et entièrement fabriqué dans son atelier de
Cracovie. Les principaux éléments sont des panneaux photovoltaïques d’une puissance nominale totale de 300W. Ils constituent une source d’énergie et génèrent de l’électricité stockée dans des accumulateurs.

Le banc solaire Intelligent (phot. Club scientifique Nova Energia)



De plus, afin de maximiser la production de cette énergie, un régulateur avec l’algorithme de
suivi de la puissance maximale a été utilisé. Il est conçu pour superviser l’ensemble du
système. Grâce à l’énergie solaire, il a été possible d’équiper le banc avec des équipements supplémentaires. Il s’agit notamment d’un chargeur à induction, de trois prises USB en norme
Quick Charge (une 3.0 et deux 2.0). En plus de cela, le modèle de base comprend un éclairage à économie d’énergie, qui s’active automatiquement à la tombée de la nuit, et un écran tactile pour afficher les informations téléchargées du réseau ou les paramètres de fonctionnement.

Non seulement l’équipement technique a été soigneusement étudié. L’aspect visuel mérite
également l’attention. Les étudiants, en collaboration avec les concepteurs de ZANO, ont créé un objet basé sur un élément de structure en acier. A l’intérieur de l’élément vertical se trouvent des boîtes étanches à l’eau et à la poussière avec toute l’électronique. Le siège était en bois exotique et les planches portaient des logos fraisés.

Le modèle basique du banc solaire peut être développé. Les équipements supplémentaires peuvent être, entre autres, la vidéosurveillance ou une station de recharge pour vélo ou scooter électrique.
Le développement de ce modèle est en cours et la coopération entre l’université et la société
ZANO
se poursuit. Il y a aussi une idée de commercialisation du projet . Il n’est pas exclu
que ce poste puisse compléter la ligne ZANO Smart City. L’entreprise propose déjà des bancs
solaire
s Photon et Flash et des stations solaires Sunflower et Universe. Pour les étudiants, ce
serait l’occasion d’entrer sur le marché de la petite architecture créé dans le cadre de la
convention Smart.

Auteur: Aleksandra Skrzypek

Laisser un commentaire